Les avantages de souscrire un PERP

Informer, Conseiller, Accompagner

Les avantages de souscrire un PERP

Le PERP, Plan d’épargne retraite populaire, a vu son nombre d’adhérents augmenter de 2% par rapport à 2015 soit 2,3 millions de contrat l’an passé.

L’avantage qu’offre la déduction sur les revenus sur chaque versement au contrat, est un élément facilitateur, compte tenu des hausses de la fiscalité des dernière années.

Une fiscalité intéressante et d’autre avantages

Les sommes versées sur un PERP sont déductibles de vos revenus imposables, chaque année, dans la limite de 10% de vos revenus professionnels net de l’année précédente. Bien entendu il faut être imposable pour profiter de cet avantage, et plus votre tranche marginale d’imposition est élevée, et plus vous profitez des avantages de cette déduction.

En revanche lorsque vous obtiendrez la restitution de votre épargne, sous forme de rente, celle-ci sera imposée dans les mêmes conditions que vos pensions de retraite. Et compte tenu de la baisse des revenus lors du départ à la retraite vous permet de rester gagnant dans l’opération.

L’avantage fiscal est accordé par l’état parce que les sommes versées sur votre PERP sont dédiées à la préparation de la retraite.
Votre épargne est par conséquent bloquée jusqu’à ce que vous fassiez valoir vos droits à la retraite.

Il est possible de récupérer son épargne de façon anticipée uniquement dans les cas suivants :

  • Invalidité de 1ère et 2ème catégorie
  • décès de l’époux ou du partenaire de pacte civil de solidarité (Pacs)
  • Expiration des droits aux allocations chômage
  • Surendettement
  • Cessation d’activité non salariée à la suite d’un jugement de liquidation judiciaire

En cas de décès du bénéficiaire, avant ou après la liquidation des droits à la retraite, la rente acquise sera reversée, sous forme de rente viagère aux conjoint survivant, si l’option de réversion à été souscrite, ou sous forme de rente éducation pour ses enfants mineurs.

Les frais sur versements peuvent atteindre 4,5% à 5%, tandis que les frais de gestion prélevés sur l’encours géré sont de l’ordre 0,96%. A cela peuvent s’ajouter chez certains assureur les frais sur arrérage, c’est à dire sur les rentes versée.

Les options proposées à la sortie permettent une multitudes d’opportunités.
Depuis la lois de finance 2012 les PERP permettent de sortir partiellement 20% du capital constitué, et le reliquat en rente viagères.
Une rente viagère est versé à vie évidemment mais elle cesse au décès du rentier. En cas de décès prédécès, accumulées et non versées sont perdues pour les héritiers…
Il est important alors d’avoir de nombreuses options pour assurer au conjoint survivant une vie financière plus sereine. Parmi ses options on retrouve les rentes par paliers,les rentes réversibles, les annuités garanties ou encore le doublement de la rente en cas de dépendance…
Ces options ont des coûts qui impact le montant de la rente versé, il est important de bien en discuter préalablement.

En cas de décès pendant la phase d’épargne, l’épargne accumulée sur votre PERP est reversée sous forme de rente à votre conjoint marié ou pacsé, ou sous forme d’une rente d’éducation à vos enfants mineurs jusqu’à leur 25 ans, pour leur assurer financièrement de continuer leur études.

Source - Le Monde, la patrithèque, service public

Laisser un commentaire