L’assurance, comment ça marche ?

Informer, Conseiller, Accompagner

L’assurance, comment ça marche ?

C’est une question essentielle. En effet bien comprendre et connaître les principes de base de l’assurance, permet de comprendre ce qu’il est possible d’attendre de son assureur.

Les deux dimensions de l’assurance.

C’est d’abord un contrat. C’est-à-dire, en contrepartie du versement d’une cotisation, aussi appelée prime, l’assureur garantie des prestations précisent. En cas de réalisation d’un risque, clairement identifié de le contrat.

Il résulte par conséquent de cette situation contractuelle, que l’assureur et l’assuré s’engage juridiquement l’un envers l’autre. On ne le répétera donc jamais suffisamment. Il est indispensable de lire et de relire son contrat d’assurance.

Ensuite, l’assurance est aussi un mécanisme de partage des risques. C’est à dire qu’il se compensent entre eux.

L’assureur ne peut s’engager à l’égard d’un assuré que parce que dans un même temps, il s’engage avec d’autres assurés. Ce principe de la mutualisation des risques permet grâce à la contribution de plusieurs :

  • de compenser l’infortune de ceux qui sont frappés par le sort
  • d’améliorer l’avenir de ceux qui le souhaites, en matière de retraite par exemple.

Le but de l’assurance

C’est de se prémunir contre les risques. Tout d’abord la notion de risque est, une notion clés en matière d’assurance. On désigne par risque, tout événement aléatoire, redouté par un assuré, pour ses conséquences. Celles étant souvent financières.

Un événement aléatoire, c’est un événement qui est considéré par un certain nombres de conditions réunis à un instant donné.

Au moment de la souscription, l’événement de ne doit pas être encore réalisé. On assure pas une maison quand elle brûle !

L’événement doit être également incertain. On ne sais pas si l’événement se réalisera, ni quand il est quand il se réalisera.

Enfin la réalisation du dommage ne doit pas dépendre de la volonté de l’assuré.

Assurance et sécurité sociale !

Il ne faut pas confondre une assurance et la sécurité sociale. Les prestations versées par la sécurité sociale ne résultent pas d’un contrat. En effet les conditions de garantie s’imposent à tous de la même manière.

En assurance la relation entre l’assureur et l’assuré est organisée par un contrat qui fixe l’ étendue des engagements de chacun. Ainsi souscrire un contrat, c’est obtenir un accord qui conviennent aux deux parties.

Cela suppose donc qu’il puisse t’être conclu librement. Ainsi avoir la liberté de choisir le contrat qui semble le plus adapté à ses besoins, et la liberté de souscrire ou non à se contrat.