voeux 2021 suite aux conséquences de l'année 2020

L’année 2020 nous aura rappelé que l’imprévu fait partie intégrante de la vie ! Et malheureusement les conséquences de l’année 2020 se retrouveront durablement dans nos vies personnelles et professionnelles.

La nouvelle année 2021 débute dans un contexte encore incertain. En effet, jamais depuis la Seconde Guerre mondiale, l’économie mondiale n’avait subi un séisme économique et social d’une telle ampleur !

2020 marquera à jamais les esprits de toutes les générations. Il y a de fortes probabilités pour que l’année du « confinement » s’inscrive dans les livres d’histoire comme la « grande dépression » résume encore aujourd’hui la crise de 1929.

Restons positif,

À ce titre, et plus que jamais, je vous souhaite mes meilleurs vœux de

  • santé,
  • joie,
  • bonheur.

pour cette nouvelle année, qui sera sans doute une nouvelle étape importante. Et restons positif et constructif pour aller de l’avant. En effet même nous aimons toujours tout contrôler, il faut se rendre maintenant à l’évidence.

L’avenir sourit aux audacieux et aux personnes capables de s’adapter aux changements inévitables que va connaître le monde suite aux conséquences de l’année 2020.

Au départ c’est un choc sanitaire…

Et rapidement la pandémie est devenue un choc économique et social.

La crise nous a confinés dans nos maisons et appartements. Nous étions ainsi, plusieurs millions de Français à devoir rester chez nous. Et personne n’a anticipé un tel scénario !

De surcroit, personne n’en connait au final les multiples conséquences, qui s’avèreront nombreuses.

En effet, elles seront bien plus dramatiques que celles des dernières crises économiques, que le monde a connues. Parce que, après la crise sanitaire, une crise économique sans précédent balaiera le monde. Mais une crise sociale, est aussi à craindre, qui risque de jeter dans l’extrême pauvreté de nombreuses personnes.

Et maintenant quelles seront les conséquences de l’année 2020,

Il est nécessaire d’évaluer les conséquences de la situation, compte tenu de l’incertitude qui entoure cette crise.

Certains économistes ont écrit sur le sujet. De nombreux points devront être rapidement réglés. Parmi lesquels, le remboursement de la dette, la pression fiscale sur les ménages, le besoin de compétitivité des entreprises, et le financement des caisses de retraite qui déjà selon le COR, le conseil d’orientation des retraites, un déficit abyssal !

Pourtant, les conséquences de l’année 2020 ne sont pas économiquement dramatiques pour tous. Même si de nombreux secteurs ont perdus des millions d’euros. D’autre ont su surfer sur la vague, ou se réinventer, pour tirer avantage de la situation.

Premier constat des conséquences de l’année 2020,

Tout d’abord, l’absence d’employés, forcés de rester chez eux avec leurs enfants suite aux fermetures des établissements scolaires, a lourdement pesé sur le fonctionnement et la capacité de production des entreprises.

Ainsi, on s’est souvenu que les écoles, en plus de leurs rôles éducatifs indispensables, facilitent la création de richesse.

Le second constat,

remet en cause le concept de marché mondial. En effet pour assurer la fourniture de ressources stratégiques, comme les masques ou les tests durant la crise sanitaire, le marché mondial s’est avéré rapidement saturé.

La santé a, comme la Défense nationale, certains besoins impérieux. Il est donc nécessaire, de garantir la production, de certains médicaments ou équipements sanitaires, sur le territoire national.

Le troisième constat concerne les banques centrales.

Elles ont confirmé leur rôle de sauveur de l’économie. Elles apportent en effet un soutien indispensable à l’économie. Les banques centrales doivent assurer leur rôle de gardiennes de la sphère monétaire et financière. C’est d’autan plus important que l’économie mondiale est menacée de syncope face à la crise sanitaire.

Et la France dans tout cela,

Ces éléments ne sont en aucun cas exhaustifs. Je me base en effet, sur différentes lectures et analyses d’économistes et de spécialistes de renom, pour en tirer mes propres conclusions.

La crise du Covid-19, par son caractère planétaire exceptionnel apparaît, comme la nouvelle rupture de ce siècle 21e siècle !

Elle aura ainsi révélé les forces et les faiblesses structurelles des économies et des pays. Cette crise peut avoir la vertu de jouer un rôle d’accélérateur des tendances en cours. On a vu une accélération des projets digitaux qui selon certains spécialistes, nous ont permis de gagner/rattraper 10 ans de développement.

Et la dette maintenant

Nos dirigeants ont oublié les restrictions budgétaires si souvent invoquées, pour multiplier les dépenses. Les critères de Maastricht ont été abandonnés sur l’hôtel de l’économie !

Pourtant, il faudra rembourser cette dette. Et malgré ce qu’en pense certains, racheter de la dette avec un nouvel emprunt, ne sera pas pérenne.

Certes dans un contexte de taux bas, il faut profiter des occasions qui sont offertes au pays. Mais gardons à l’esprit collectivement que budgétairement, il est vertueux de s’endetter pour investir. c’est en revanche contre productif de s’endetter pour nos dépenses structurelles !

Gardons la foi.

  • La dette sera t-elle longtemps supportable ?
  • L’endettement est-il sans frais pour l’économie Française ?
  • Qui et combien de temps devrons nous rembourser compte tenu des prévisions de croissance ?

2020 nous a fait vivre ce qui s’apparente le plus à l’effondrement d’un système.

L’année 2021 qui se présente doit être autant une relance économique qu’une reconstruction sociale de la France et de ses institutions. Pour cela, il est nécessaire d’avoir confiance en l’avenir.

J’ai foi en l’avenir et à nos capacités collectives à rebondir et à nous réinventer. Pour ces raisons, je reste à votre écoute pour vous apporter mon aide et mon expertise pour réaliser vos projets d’épargne et de placements incluant les meilleures conditions de sécurisation.

Pour en savoir plus, retrouvez mes publications sur Facebook et LinkedIn, ou renseignez le formulaire ci-dessous,

#

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *