Peu liquide et modestement rentable, le placement forestier doit une grande partie de son attrait patrimonial à sa fiscalité avantageuse. Pourtant cet outil de diversification ne fait pas l’unanimité. Beaucoup de professionnel conseillent d’envisager cet investissement principalement dans une optique de transmission.

Le placement forestier envisagé comme diversification du patrimoine ou comme moyen de transmission familiale n’est pas dépourvu d’intérêt à condition de ne pas se focaliser exclusivement sur ses atouts fiscaux.

En effet, pas question d’investir et de regarder tranquillement pousser votre capital.

Il ne faut pas investir dans une propriété forestière en espérant engranger des plus-values rapides ou obtenir des gros compléments de revenus à court terme. Le rendement annuel que vous pouvez attendre d’une forêt va de 1% à 3% en moyenne, 

Source : Bois et forêts : quels avantages pour l'investisseur ?
#

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *