Les fortes fluctuations des cours pétroliers la semaine dernière, sur fond de rumeurs selon lesquelles la Russie et l’OPEP pourraient réduire leur production, ont mis en évidence que l’offre mondiale de pétrole et non pas la faiblesse de la demande était à l’origine des variations récentes du prix du pétrole. L’évolution future de l’offre, qui dépend des négociations internationales et des coûts d’équilibre de l’extraction, sera difficile à prévoir à court terme.

Sources : US Energy Information Administration (EIA), S&P 500, FactSet et J.P. Morgan Asset Management, données au 28 janvier 2016.
#

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *