C’est incroyable, en dix ans, entre 2007 et 2017, l’aire urbaine du grand  Toulouse a gagné 173 140 habitants supplémentaires. Le dynamisme démographique de l’aire urbaine de Toulouse n’est plus à remettre en cause, en revanche son besoin en logement s’accroît!

Et la dynamique démographique se poursuit pour Toulouse et sa banlieue. Elle s’intensifie principalement autour des grands axes de communication de sa très grande agglomération.

L’agence d’urbanisme et d’aménagement Toulouse/aire métropolitaine (AUAT), dans sa dernière communication mensuelle, de janvier 2020, indique que la hausse continue de la population de l’aire urbaine Toulousaine s’est accrue encore durant les cinq années de 2012 à 2017.

Grand Toulouse un fort développement !

Sur ces cinq dernières années l’aire urbaine Toulousaine a gagné 18 010 habitants par an !

Combinant ressort naturel et attractivité résidentielle, la ville rose reste l’une des grandes aires urbaines les plus dynamiques au plan national.

Ce dynamisme démographique est notamment lié à la dynamique économique de la ville, et de la région Occitanie. Aujourd’hui l’aire urbaine Toulousaine attire plus de la moitié de ses nouveaux habitants en provenance des autres régions de France. Pour ce hisser à ce niveau elle a su mettre en avant et améliorer trois facteur principaux, la qualité de vie, le capital humain, et la performance économique.

Ainsi, sur les 18 010 habitants supplémentaires peuplant l’aire urbaine du grand Toulouse entre 2012 et 2017, 44 % sont directement liés au solde naturel (différence entre les naissances et les décès) et 56 % au solde migratoire (différence entre les entrées et les sorties du territoire).

Tout cela fait de l’aire urbaine, la 2ème métropole Française et la première en capital humain, principalement du fait d’un dynamisme économique et marché de l’emploi florissant.

Le PIB par habitant de la ville à augmenter de 34% en dix ans passant devant Lyon et Paris. Malheureusement parmi les points noirs, on note de nombreux soucis de logements, et des embouteillages permanents.

Source : Grand Toulouse : 18 000 habitants de plus par an dans l’aire urbaine

Damien PATOZ conseil en gestion de patrimoine
#

Comments are closed