Taux d'épargne des ménages Français

Encore une statistique pour laquelle bon nombre de Français ne seront pas d’accord, pour le taux d’épargne des ménages a fortement augmenté ! L’insee communique sur un taux d’épargne moyen des revenus de l’ordre de 15 % ! Bien sûr vous vous sentez tout à fait concerné par cette capacité à épargner chaque mois 15 % de vos revenus !

Vous n’êtes pas tous logés à la même enseigne. Selon vos revenus, cela représente des situations fort différentes. Et parfois ses situations peuvent aussi être très incertaines et vous contraindre à désépargner et consommer plus.

Quoiqu’il en soit vous êtes comme tout le monde et vous souhaitez épargner pour réaliser vos projets. Que vous souhaitiez embellir votre maison ou partir en voyage, vous épargnez mensuellement. Et c’est là que se pose un problème récurrent.

Pour être efficace et rentable, d’un point de vue économique et bien entendu fiscal.

Sur quel support devez-vous épargner ?

Souhaitez vous avoir uniquement une épargne de précaution à court terme. Auquel cas vos livrets réglementés peuvent être suffisants pour leurs disponibilités. En revanche au regard de leur rémunération et de l’inflation moyen de 1.5 % sur les 10 dernières années, vous acceptez perdre de l’argent tous les ans !

Peut-être préférez vous avoir des rémunérations plus élevées. Vous aimeriez pouvoir retrouver les 3 % ou 4 % de rémunération de l’épargne du début du siècle. Du 21ème siècle bien sûr pas avant… malheureusement.

Au vu des taux particulièrement attractifs pour l’investisseur, il n’est pas nécessaire de vous faire un dessin sur les hypothèses de gain d’épargne sur un support garantie. Ainsi, vous n’aurez d’autre choix que de tenter votre chance sur des supports plus volatile, comme on a coutume de le dire dans les métiers de la finance !

La volatilité, est-elle dangereuse pour mon épargne ?

La volatilité, c’est le terme sympa pour vous présenter un placement incertain, soumis aux variations des marchés financiers et place boursières. En soit ce qui est dangereux pour votre épargne c’est de ne pas comprendre le fonctionnement du support de placement. Ou pire que la personne sensée s’en occuper ne le fasse pas !

Malheureusement, le risque ne paie plus ! Vous avez certainement, vous-même, ou l’un de vos proches, déjà investit sur les marchés financiers. Comme la plupart de mes clients vous avez déjà confié une somme d’argent, plus ou moins important à votre banquier. Sa mission était simple alors. Il devait faire fructifier votre épargne en investissant sur des supports de type FCP, SICAV ou OPCVM.

Et quelques mois plus tard, les sommes que vous avez investies soit n’étaient pas disponible au moment ou vous souhaitiez en disposer, soit le capital avait tellement fondu qu’il était urgent d’attendre !

Et comme vous l’a expliqué votre interlocuteur de l’époque ;

Tant que vous n’avez pas vendu, vous n’avez pas perdu…

Le leitmotiv des banque-assureurs pour conserver votre épargne investie en bourse !

Donc les livrets A et autre LDD, ne permettent pas de rémunérer votre épargne au-dessus de l’inflation. Et par ailleurs, les placements plus volatiles ne vous permettront pas de jouir de vos capitaux aussi facilement que vous le souhaiteriez.

Ce phénomène accentue grandement l’appauvrissement global.

Mais c’est surtout vous qui n’avez pas ni le temps de vous occuper de vos placements, ni le temps de vous informer sur les types d’épargne, qui êtes pénalisé.

Quel support privilégier pour votre épargne !

Ce n’est pas chose aisée de vouloir être prudent et d’investir sur les marchés actions. Quant aux taux obligataires, ils rasent le plancher depuis des années ! A cela s’ajoutent les actions des banquiers centraux et des gouvernements. Ceux-ci viennent au chevet des grandes entreprises à grand renfort de milliards d’euros !

En conséquence, malgré des baisses drastiques de profits des entreprises, les actions mondiales affichent des performances largement positives ! Pourtant, de nombreuses entreprises se trouvent aujourd’hui en grande difficulté. Et certaines devront bientôt licencier.

Les consommateurs, euphoriques dans un premier temps suite au déconfinement, risques de connaître un essoufflement dès la rentrée de septembre !

A ces éléments s’ajoute le spectre d’une deuxième vague épidémique aux Etats-Unis, mais aussi dans d’autres pays du monde ! Et les conséquences de cette deuxième vague sont largement incertaines.

Vous avez un meilleur taux d’épargne ces derniers mois ?

Au final la réponse se résume à vos objectifs ! Pourquoi avez-vous placé ces sommes d’argent sur un livret réglementé.

Pour sa disponibilité, très bien. Est-il nécessaire d’en conserver autant ?

Si vous avec un projet à moyen ou long terme, il sera peut-être plus judicieux dans un second temps d’utiliser un support plus rémunérateur, surtout si vous vous donnez du temps.

Pour aller plus loin dans l’analyse de votre organisation patrimoniale, rencontrons-nous.

Damien Patoz, conseiller en gestion de patrimoine

#

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Spécialiste de la protection socialeOptimisez votre patrimoine !
  • Analyses et conseils pour optimiser vos placements et investissements.
  • Salariés ou chefs d'entreprises optimisez dès maintenant votre protection sociale et patrimoniale
  • Audit de vos contrats d'assurances