Les barèmes bancaires du mois du juin annoncent,une nouvelle baisse des taux de 0.10%. L’effet de levier du financement n’a jamais été aussi efficace et pertinent pour les projets d’investissements. En avril déjà les opportunités étaient grandes, maintenant il est temps de les saisir.

La baisse se retrouve sur l’ensemble des durées de prêts, signe que la concurrence joue à plein sur tous les profils clients. Le primo accédant comme l’investisseur trouveront un financement sur 25 ans à 1.90 % voire moins selon les profils. Les banques se positionneront autour de 1.20 % voire mieux sur les profils secundo accédant qui cherchent un financement sur 15 ans.

Pour mesurer les conditions exceptionnellement favorables dont bénéficient nos clients aujourd’hui, voici un retour sur les cinq dernières années :

  • A l’été 2011, pour 100.000 euros financés il fallait compter un budget mensuel de 611 euros à 4.10 %.
  • Pour ce même budget de 611 euros aujourd’hui, avec un taux de seulement 1.50 %, nos clients bénéficient d’une enveloppe de 126.000 euros !

Un effet de levier du financement particulièrement efficace.

Cet effet de levier est d’autant plus perceptible que les prix de l’immobilier sont globalement stables sur la période. D’un point de vue plus comptable, le coût des intérêts d’emprunt est divisé par trois (de 46 700 euros à 15 800 euros).

A l’écoute de vos attentes, je propose autant que faire se peut de dissocier systématiquement les projets de financement et la délégation d’assurance de prêt. Cette approche permet d’apporter le meilleur rapport qualité prix à vos projets de financement immobiliers, tant par des mensualités adaptées que par des garanties prévoyances définies.

En 5 ans le budget des investisseurs a augmenté de 25 % !

Vous désirez financer un projet d’investissement locatif. Contactez nous pour une étude, personnalisée et sans engagement. Il est important avant de négocier un prêt, ou regrouper ses crédits. Et aussi de se poser les bonnes questions pour bien calculer l’impact financier que cela aura sur vos mensualités.

Les critères à prendre en compte pour négocier ou renégocier son prêt :

– Être dans la période du 1er tiers du prêt
– Pouvoir négocier une différence sur le taux d’au minimum 1 point
– Pas de durée supérieure au prêt à renégocier

Les coûts liés à la renégociation de mon crédit immobilier ?

  • Les pénalités de remboursement anticipé le cas échéant (3% du capital restant dû, ou 1 semestre d’intérêts)
  • La mainlevée si une hypothèque a été prise sur le bien
  • Les frais de dossier éventuels de la banque rachetant le prêt et les frais de Courtage.
  • Les frais de garantie éventuels

Définition de l’effet de levier

L’effet de levier sert en comptabilité à déterminer les conséquences de l’apport de capitaux externes par rapport aux capitaux propres d’une entreprise. Cette évaluation détermine le montant maximum d’endettement acceptable pour une société, sans mettre en risque ses capitaux propres.

Avant tout investissement, une entreprise détermine l’effet de levier et le présente aux associés ainsi qu’aux investisseurs potentiels. Après un cycle d’exploitation donné, on recalcule l’effet de levier afin de déterminer si le projet a été rentable. Lorsque le levier est positif, l’investissement est rentable. S’il est négatif, il y a perte de capitaux.

Effet de levier : calcul ou formule

L’effet de levier se calcule en mettant en rapport le taux de rentabilité de l’actif économique après impôt et le coût de la dette. Plusieurs formules peuvent être appliquées, par exemple : effet de levier = (résultat d’exploitation – impôt – dette financière) / capitaux propres.

De Damien Patoz, conseiller en gestion de patrimoine.
#

No responses yet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *